Dialogues (2005).

Installation 200cm x 50cm x 110 cm.

Description:

Ce travail, en marge de l’anthropomorphisme, s’écarte des formes reconnaissables,

j'ai recherché celles qui sont suggérées par le mouvement, par la mémoire de nos perceptions.

L’abstraction incite à l’observation. S’ils sont autre chose que des mécaniques

c’est aussi par l’empathie du spectateur qui s'incarne dans ce qu’il voit.

Les spectateurs deviendront ensuite actionneurs et moteurs des conduites de ces créations.

Les structures de comportements peuvent êtres extrêmement simples ou très complexes.

Le spectateur influe grâce à son action et inaction dans l'enchaînement des figures.

C'est le temps et le moment de détection du mouvement de l'observateur qui définit

l'exécution de l'une ou l'autre des propositions.Il s’ensuit une incertitude

sur l’attitude à avoir, le fait d’être réellement actif étant évident

Techniques:

Robotique, réseaux SPI pour la communication, motorisation pas à pas.